Francis Gouton

Le violoncelliste français Francis Gouton, originaire de Lyon, s’est produit en soliste et musicien de chambre dans les grandes salles et les grands festivals sur tous les continents, au festival de Gstaad,  Kennedy-center à Washington, à l’opéra de Sydney, à Shanghaï, au Suntory Hall de Tokyo, au Schauspielhaus de Berlin, au Teatro Colon de Buenos Aires, à la Columbia University de New York, aux Musicades de Lyon, à la Wigmore Hall et au Queen Elisabeth Hall à Londres, ou encore au festival de St Barthélémy aux Antilles, avec entre autres, pour partenaires, Thomas Brandis, Jean Jacques Kantorow, Ana Chumachenko, Josef Silverstein, Emmanuel Pahud, Bruno Pasquier, Nelson Goerner , Jean Claude Pennetier.

Il se produit régulièrement avec des orchestres du monde entier tels que l’orchestre de l’opéra et l’orchestre de chambre de Stuttgart, le Realfilharmonia de Galicia, la Camerata Europeana, l'Orchestre Symphonique de Maracaibo (Venezuela), l’orchestre national D’Izmir (Turquie) et au Japon avec le Kanagawa Philharmonic Orchestra de Yokohama, le Century Orchestra d’Osaka et les orchestres symphoniques de Gunma, de Nagoya et du Tokyo Metroplolitan. ​

Musicien éclectique, il interprète autant les 6 suites de Bach que des œuvres contemporaines comme le concerto pour violoncelle et cordes de Josef Tal, le concerto pour Hautbois, violoncelle et cordes de Isang Yun ou le concerto de Philipp Glass. Il enregistre pour le disque et la radio de nombreux chef-d’œuvres oubliés du répertoire français (sonates de C.M.Widor, L. Vierne, G. Pierné, M. Emmanuel, C.O.de Bréville entre autres) et se produit aux côtés du Claude Bolling-Jazz Trio, du saxophoniste Daniel Schnyder ou du batteur Jason Marsalis.

Passionné par l’enseignement, Francis Gouton est professeur à la Musikhochschule de Trossingen (Allemagne) et donne des Masterclasses dans toute l’Europe, en Amérique du Nord et du Sud ainsi qu’au Japon et en Chine, cherchant à transmettre à ses élèves l’enseignement qu’il a reçu de ses maîtres Maria Kliegel, Janos Starker et Pierre Fournier.

Invité au Venezuela de nombreuses fois dans le cadre du projet « el sistema », il est également allé à Haiti en janvier 2011 donner des cours dans une école de Port au Prince, dévastée par le séisme de 2010.

En 1993, il a reçu le prix européen pour les jeunes artistes à Zurich.

Francis Gouton joue sur un violoncelle de Domenico Montagnana, fait à Venise en 1734, ayant appartenu au violoncelliste et compositeur Cervetto ainsi que sur un violoncelle fabriqué à son intention par Jean-Fédéric Schmitt – Lyon 2010.

 

Istituto Pasquale Anfossi